Pourquoi votre cuisine est le cœur de votre maison : une leçon d’histoire

Blog 07 05 17 (1)

Si votre maison est un bateau, alors votre cuisine est la pièce motrice. Depuis que les gens vivent dans des abris, la cuisine a toujours été chaleureuse et mystique, une source de pouvoir et même, un débat sociopolitique. Alors que les cuisines ont évolué au cours des millénaires, deux choses sont restées constantes : il s’agit d’une source de chaleur et d’alimentation. Tout le reste est une réflexion de la culture. Posons un regard sur les cuisines du passé et du présent afin de découvrir le rôle, en constante évolution, du cœur de la maison.

Quand le feu était la vie elle-même

Imaginez votre cuisine aujourd’hui. Maintenant, imaginez si vous lui retirez son évier, son réfrigérateur, son four micro-ondes, ses armoires, ses petits appareils électroménagers et ses prises électriques. La seule chose restante est votre four. Maintenant, échangez votre four pour un cœur. Avant l’avènement du confort moderne comme l’électricité et le gaz, la seule source de lumière et de chaleur dans la plupart des maisons familiales était le foyer. Puisque tellement était demandé au cœur de la cuisine, il prenait l’espace d’un mur complet et était assez large pour faire cuire, cuisiner et faire bouillir tout ce dont la famille avait besoin. Il était crucial de laisser le feu brûler dans ses maisons puisque lorsqu’il faisait noir à l’extérieur, les volets étaient fermés afin de protéger la famille du danger et du froid. Les Grecs anciens vénéraient Hestia, la déesse du cœur, de la domesticité, de l’ordre et de la famille. Même les Grecs faisaient un lien fort entre le cœur de la cuisine et la vie de famille. Les feux de cuisines représentaient non seulement la survie, mais étaient aussi un symbole de la famille.

La cuisine victorienne

À la période victorienne (et plus loin encore), le rôle de la cuisine était fortement divisé par la structure des classes, du moins dans le Monde occidental. Si la femme de la maison devait mettre les pieds dans la cuisine, elle était probablement de la classe moyenne ou du petit peuple. Si elle pouvait s’offrir une servante, tout le travail de cuisine était alors laissé au personnel domestique. « L’ange du cœur » était une phrase populaire, datant de l’époque victorienne, pour illustrer la place légitime de la femme et la mère dans la maison. Bien que la cuisine a continué d’être une importante source de chaleur et de lumière, elle est devenue un symbole de la femme confinée au rôle de son genre. À cette ère, le prélude de la cuisine moderne commode commençait à faire son chemin dans la maison, l’arrivée de la cuisinière en est un exemple.

La cuisine moderne

Alors que le rôle des genres changeait, la cuisine en faisant tout autant. Les portes étaient retirées, les murs tombaient et soudainement, la cuisine évoluait pour devenir ce magnifique espace ouvert et (toujours) la pièce la plus importante de la maison. La cuisine s’est transformée en cette pièce unique dans la maison, où les gens se réunissaient instinctivement. Les enfants s’installent au comptoir pour terminer leurs devoirs, les amis potinent autour de l’ilot et la séparation entre la préparation et la dégustation des repas disparaît lentement, mais surement. Bien sûr, nous ne nous rassemblons plus autour du « feu » pour nous réchauffer, mais nous ressentons toujours cette connexion originelle à la cuisine, chaleureuse comme aucune autre partie de la maison. Si vous souhaitez rafraîchir votre cuisine, l’équipe de concepteurs chez Cuisines Nuenza se fera un plaisir de vous aider à construire la cuisine de vos rêves. Demandez une consultation gratuite ou contactez-nous aujourd’hui.